Auteur/autrice : screenshooter

L’inciseur de Christian Alvart

L’inciseur de Christian Alvart

Adaptation du roman éponyme de Michael Tsokos et Sebastian Fitzek, Christian Alvart poursuit son exploration du côté sombre de la société allemande dix ans après son Antibodies. Dans ce nouveau long métrage, nous suivons parallèlement la trajectoire de deux individus qui de prime abord tout 

Wrinkles the clown de Michael Beach Nichols

Wrinkles the clown de Michael Beach Nichols

Réalisateur d’une petite dizaine de documentaire, Michael Beach Nichols s’est intéressé à de nombreux sujets de société tels que les compétitions de danse se déroulant à Brooklyn ou encore à l’arrivée de suprémacistes au sein d’une petite ville du Dakota du Nord. Les thématiques sont 

Peacemaker saison 1 de James Gunn

Peacemaker saison 1 de James Gunn

Reboot nécessaire après le fiasco de la version de David Ayer, The Suicide Squad de James Gunn a su apporter une formule percutante déjà éprouvée dans ses Gardiens de la galaxie. Avec sa galerie de personnages tous plus allumés les uns que les autres, l’œuvre regorgeait d’un lore ne demandant qu’à être exploité.
L’univers trouve ainsi un prolongement avec la série Peacemaker. Centré sur le personnage éponyme, nous amorçons le récit quatre années après les évènements du long-métrage. Sa fin de convalescence amorce le début d’une nouvelle mission loufoque.

 

Nous replongeons aisément dans ce monde empli d’anti-héros. L’auteur oscille entre la narration de cette nouvelle aventure et le développement du passif de son protagoniste. Son retour sur ses terres natales nous permet de connaître l’individu dans son environnement. Nous alternons ainsi entre un fil rouge centré sur l’extermination de papillons et des interactions plus intimistes.
Au cours des huit épisodes, nous comprenons comment le personnage incarné par Cena en est arrivé à devenir cet individu antipathique et intransigeant. L’exploration de ses racines est distillée tout du long et permet de confronter ses convictions face à une réalité nécessitant plus de nuances. Les événements narrés apportent une fragilité à cet homme aux convictions rigides. Plus qu’une simple mission de routine, nous suivons surtout un récit initiatique où un adulte immature prend conscience des responsabilités qui lui incombent.
En cela, nous retrouvons la formule déjà éprouvée par James Gunn dans son film. Le mélange de tonalités renforce l’authenticité des protagonistes et ce Monde qui les entoure. L’ambiance est légère mais incorpore constamment des éléments dramatiques. Cette alternance génère une dynamique à chaque épisode permettant de maintenir l’attention du spectateur. Entre des affrontements sanglants, des discussions absurdes et d’autres plus émouvantes, nous évoluons avec une équipe hétérogène se dévoilant un peu plus au fil du récit.
En effet, bien que la série tourne autour de Peacemaker, il n’est pas le seul à avoir le droit à ce traitement. Chaque membre se découvre. La caractérisation sommaire du début laisse place à des personnalités plus nuancées. Cette ambivalence permet de générer de l’empathie à leur égard.
De plus, cette approche compense une intrigue relativement faible dans ses mécanismes. La trajectoire scénaristique est pensée dans une structure convenue de série télévisuelle. Chaque épisode est une étape au sein du fil rouge de la saison. Chacun d’eux comporte une introduction, l’exécution d’un plan et la conclusion. L’ensemble est certes agréable mais reste très académique.
Ce constat n’empêche pas le désir de découvrir de nouvelles aventures de ce faiseur de paix fou et de ses compagnons de fortune.

 

En somme, cette expansion de l’univers Suicide Squad est un parfait divertissement s’inscrivant dans la continuité du film et apportant une profondeur non négligeable à ses personnages.

Don’t Breathe 2 de Rodo Sayagues

Don’t Breathe 2 de Rodo Sayagues

Artiste impliqué dans l’ensemble de la carrière de Fédé Alvarez, Rodo Sayagues quitte son habituel poste de scénariste pour passer à la réalisation.Pour cette première expérience, l’auteur tente l’exercice périlleux de fournir une suite à un premier opus se suffisant à lui-même. Nous retrouvons donc 

Love, Death & Robots Saison 3

Love, Death & Robots Saison 3

Après une deuxième saison quelque peu fade et trop polissé, l’anthologie animée de Netflix est de retour avec neuf nouveaux segments.   Initiant ce nouvel opus avec notre fameux trio de touristes robotiques, nous retournons en terrain connu avec cette exposition de l’absurdité humaine. Nous 

Cama Cruso de Trois jours de marche

Cama Cruso de Trois jours de marche

Société de production derrière les créations de Dayan D. Oualid (Dibbuk, Chimera), Trois jours de marche se lance dans une aventure transmedia en collaboration avec Shadowz.
L’idée est de développer un univers prenant naissance sur les réseaux sociaux, en l’occurrence TikTok, pour se poursuivre avec un long-métrage. C’est ainsi qu’un ARG voit le jour et attise la curiosité de nombreux internautes.
La première phase semble avoir porté ses fruits puisque qu’en Mai 2022, il est comptabilisé 12 millions d’interactions en lien avec ce projet.
S’ensuit donc Cama Cruso, le film supposé apporter des réponses au mystère du Gîte de la Came-Cruse.

Dans ce prolongement cinématographique, nous sommes positionnés aux côtés d’Anna. Tout comme nous, cette jeune journaliste découvre le mystère autour de ce lieu via un alléchant jeu concours. Nous retrouvons les différents éléments liés à l’ARG. Chaque phase d’investigations est détaillée. Le but étant de savoir si la nature de la menace est réelle ou purement fictive.
Les auteurs optent pour le mockumentary pour nous narrer ce récit. Ils intègrent ainsi les réflexions qu’on pu se faire le public de la première heure au sein de leur intrigue. Cette approche a l’avantage de facilité l’immersion pour des personnes n’ayant pas eu connaissance du jeu en amont. L’œuvre alterne entre exploration virtuelle des différents éléments en lien avec ce gîte et rencontres d’individus impliqué de près ou de loin avec ce lieu.

discussion homme femme exterieur

Nous parcourons ainsi l’ensemble des pistes possibles autant du côté de l’ARG que de celles tendant à penser que tout est réel.
Le souci est que pour le spectateur ayant déjà eu connaissance du mystère du Gîte de la Came-Cruse, cette phase est redondante. Nous glanons parfois des informations complémentaires mais bien trop rares pour capter l’attention de bout en bout. Notre regard est porté sur l’exploration dudit gîte et ses mystères.
Malheureusement cette étape tardera à arriver. Elle se résumera à un dernier quart d’heure focalisé sur un objectif unique. Le développement de la mythologie autour du lieu se retrouve ainsi tué dans l’œuf. Nous ressentons de la frustration tant le dénouement est bien trop expéditif.

À la fin du visionnage, une question peut se poser sur l’intention des auteurs autour de cet univers. Sa présence sur deux médias différents laissait à penser que ces formats étaient complémentaires. Pourtant, de par le résultat obtenu, nous avons plus l’impression qu’ils se dupliquent pour permettre d’être découvert par un plus large public.
De par l’évolution des médias et de leur support, la démarche est pertinente. Elle pousse à adapter sa narration en fonction du réseau investi. En cela, les auteurs l’ont très bien assimilé et ont créé deux œuvres en phase avec son audience.
Il est certain que l’appréciation du film différera de notre connaissance en amont de l’ARG.
Pour autant, sur son pendant cinématographique, nous ressentons un manque de prise de risques et d’élévation du sujet. L’œuvre se focalise beaucoup trop sur les mécanismes liés à l’ARG via le site et TikTok plutôt que de développer son propre cheminement.

En somme, Cama Cruso avait un potentiel narratif et mythologique fort intéressant qui ne débouche pas sur le résultat espéré. On espère que Trois jours de marche développera d’autres univers en affinant la formule en fonction des médiums investis.

The Medium de Banjong Pisanthanakun

The Medium de Banjong Pisanthanakun

Réalisateur thaïlandais à la carrière discrète, Banjong Pisanthanakun s’était fait remarquer au début du siècle avec l’efficace Shutter. Œuvre ayant d’ailleurs bénéficié d’un remake américain insipide. Une vingtaine d’années plus tard, nous le retrouvons avec The Medium dont le producteur n’est nul autre que l’homme 

Euphoria saison 2 de Sam Levinson

Euphoria saison 2 de Sam Levinson

Après un détour par Netflix avec l’entraînant Malcom & Marie, Sam Levinson nous offre une deuxième saison de son percutant Euphoria. En 2019, nous découvrons un panel d’adolescents approchant dramatiquement de l’âge adulte. Les huit premiers épisodes ont permis de prendre nos marques dans cette 

Des de Luke Neal

Des de Luke Neal

Acteur à la carrière discrète, Luke Neal passe à la création pour lTV avec cette mini-série. Pour nous narrer l’affaire Dennis Nilsen, l’auteur s’entoure d’acteurs rodés à l’exercice tel que Daniel Mays et David Tennant.

Le choix de ce fait criminel est loin d’être anodin. Nous avons l’habitude de suivre une chasse à l’homme afin d’arrêter un tueur en série de poursuivre ses méfaits. Dans notre cas, nous avons des enquêteurs découvrant l’existence d’un meurtrier potentiel lors d’un banal contrôle dans un immeuble. La série suit donc l’instruction judiciaire et se focalise principalement sur la psyché du coupable présumé.
Cette approche explique grandement le format adopté. Les trois épisodes forment un triptyque sur le traitement juridique de cette affaire et le reflet de la politique sociale de cette époque.

Pour dresser ce tableau glaçant, nous naviguons entre les différents partis impliqués.
Le tueur nous offre sa psyché. À travers ses déclarations, nous comprenons ses mécanismes entraînant la mort d’autrui. Il est la conséquence dramatique de l’abandon des classes sociales les plus pauvres. Leur invisibilisation, leur marginalisation sont propices à l’élimination en toute discrétion de leur corps.

Les enquêteurs deviennent des archéologues dont l’objectif est de retrouver les vestiges des victimes afin de retracer l’Histoire. Nous découvrons une autre approche de ce métier. Le but n’est pas de stopper une extermination en cours mais de fournir les pièces nécessaires à la justice pour honorer la mémoire des morts.

Le biographe quant à lui se retrouve dans une posture inconfortable emplie de dilemmes moraux. Il évolue en équilibre constant entre la neutralité du regard, l’intimité développée avec l’interlocuteur et le devoir envers la société.
Ces trois entités nous permettent de suivre pleinement cette affaire juridique. Elles ne cessent de se confronter et ainsi de mettre à l’épreuve leurs convictions.

L’ensemble de l’œuvre repose sur ses protagonistes et leurs interactions. Les tensions naissent de ce jeu macabre consistant à récolter les preuves inculpant une personne évidemment coupable. Nous observons cette entreprise d’un point vue humain. Nous voyons comment elle impacte psychologiquement les personnes impliquées autant les proches des victimes que les policiers cherchant à rendre justice.
Cette approche met en exergue la politique sociale de cette période. Chaque protagoniste se situe dans une classe sociale différente. Ce positionnement influe sur leur lecture des évènements et l’impact qu’ils provoquent dans leurs convictions.
Ce soin apporté à l’écriture des personnages et la reconstitution de cette affaire compense largement le travail académique du metteur en scène. D’autant que les acteurs offrent une interprétation des plus justes.

En somme, Des est une très bonne série offrant une retranscription pertinente et intéressante d’une affaire criminelle peu connue. Le format adopté permet d’avoir une compréhension complète du récit sans souffrir de longueurs.

The Blind Man Who Did Not Want to See Titanic de Teemu Nikki

The Blind Man Who Did Not Want to See Titanic de Teemu Nikki

Amorçant sa carrière en 1995 avec Möykky, Teemu Nikki a depuis réalisé une vingtaine de court-métrages, participé à quatre séries et tourné deux films. The blind man… est son second long. Pour narrer le périple de son protagoniste, l’auteur opte pour une immersion totale. La