SOCIAL MEDIA

Fear inc de Vincent Masciale

lundi 5 octobre 2020

 Sell fear, earn blood

Synopsis: 

Une bande de gentil fous montent une entreprise : contre salaire, ils proposent de créer vos pires peurs. Mais un client va leur demander d'aller trop loin...

Fear inc Vincent Masciale Screenshooter

Mon avis:

Après avoir réalisé de nombreux courts-métrages, Vincent Masciale offre une version longue à l’un de ses projets avec Fear Inc.
L'auteur nous place aux côtés d’un homme en quête de grands frissons. Ses connaissances dans le genre horrifique font de lui un être désabusé par le manque d'audace des entreprises d’épouvante. Son quotidien va changer lorsqu’il découvre la société éponyme au titre.
 
Passée une introduction nous offrant un avant-goût des tensions à venir, le réalisateur nous présente ses quatre protagonistes. Joe se démarque du lot de par sa personnalité et sa soif d'effroi. Il est directement présenté comme l’individu central au sein de l’intrigue. L’ensemble des événements est provoqué par ses agissements. De même, toutes les scènes sont vécues à travers son point de vu.
 
La première partie permet de comprendre la dynamique entre les personnages. Il annonce aussi la tonalité de l’œuvre.
En effet, le récit opte pour une approche méta du genre horrifique permettant d’injecter une dose d’humour. Le choix est pertinent. Il permet de nous faciliter l'acceptation des situations. Joe porte notre voix pour exprimer nos remarques autant sur les agissements de ses comparses que sur les mises à mort extrêmement référencées. Une proximité est ainsi créée entre cet individu et le spectateur. Nous nous amusons des situations autant que cet homme.
 

 
Outre cet axe scénaristique, Vincent Masciale  a l’intelligence d'entretenir l’ambiguïté sur les motivations réelles des assaillants. Les interactions entre les personnages permettent d’entretenir ce mystère. Le réalisateur crée ses twists uniquement sur cet élément. Une facilité qui a le mérite de rythmer l’œuvre. Chaque changement de direction apporte une redéfinition des enjeux. Bien que l’auteur abuse de cet artifice, la maîtrise de son sujet nous permet d’apprécier pleinement l'ensemble.
Nous nous amusons à suivre les péripéties vécues et surtout les réactions du personnage central.
 
Au final, Fear Inc. est une production honnête remplissant pleinement son rôle de divertissement horrifique. On ressent de l'empathie pour ce drôle de quatuor. Les meurtres sont généreux en hémoglobine sans faire dans la surenchère. Le scénario est épuré pour aller à l'essentiel. Pour les amateurs du genre, le plaisir est assuré.  
 
 


Publier un commentaire