SOCIAL MEDIA

Friend Request de Simon Verhoeven

dimanche 26 avril 2020



Witch 2.0

Synopsis:

Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante.
En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales et voir ses proches être décimés les uns après les autres…

Friend Request Simon Verhoeven Screenshooter Brit Morgan

Mon avis:

Au crépuscule de la première décennie du XXIéme siècle, la sortie de Paranormal Activity avait été le déclencheur d’une nouvelle vague horrifique : le found footage. 
La résurgence de ce sous-genre s’accompagna d’une incursion prégnante du numérique dans la narration des intrigues. 
En parallèle, sur cette même période, le Japon avait développé divers récits où le mal se tapissait au sein de nos biens hi-tech. Cette approche donna naissance notamment aux sagas The Ring et Mort en ligne.
L’arrivée d'œuvres impliquant les réseaux sociaux et autres canaux de communication via Internet correspond donc à une suite logique d’évolution de ces phénomènes. La numérisation de l’horreur donna lieu par exemple à Friend Request. 

Friend Request Simon Verhoeven Screenshooter Alycia Debnam Carey William Moseley


Pour sa troisième réalisation, Simon Verhoeven délaisse la comédie germanique pour se tourner vers le genre horrifique.
L’auteur dresse dans un premier temps le contexte amenant au massacre annoncé. Il en profite pour brièvement proposer un point de vue sur la jeunesse et son rapport avec les réseaux sociaux. Il intègre ainsi cette furtive analyse du culte de l’ego 2.0 au sein de son intrigue. En agissant ainsi, il rend légitime la suite des événements et surtout la présence de Facebook comme lieu de malédiction.
En développant ainsi son exposition, nous découvrons aussi les différents protagonistes et les relations qu’ils entretiennent.
L’ensemble de ces éléments est mis à profit par la suite lorsque le groupe commence à péricliter. Les tensions naissantes sont légitimées ainsi que les actions de ces individus. Le dernier tiers surprend sur quelques points sans que cela soit incohérent.

L’œuvre n’est pas pour autant exempt de défauts. Les enjeux autour du réseau social manquent de crédibilité. La répétition des inconvénients liés à ce site et leur gestion laisse dubitatif. La trajectoire scénaristique est extrêmement convenue.
Heureusement cette prévisibilité est compensée par des scènes de tension maitrisée et des mises à mort variées et sanglantes.

En somme, Friend Request est une œuvre correcte qui se regarde sans déplaisir. L’auteur parvient à maintenir un rythme tout du long et à doter ses personnages d’une certaine profondeur. Des atouts louables souvent absent dans de nombreuses bobines horrifiques contemporaines.


Publier un commentaire