SOCIAL MEDIA

L'Affranchie de Marco Danieli

mardi 8 octobre 2019

When two universes cross


Synopsis:

Giulia, une jeune témoin de Jéhovah, tombe amoureuse de Libero, un petit trafiquant qui vient de sortir de prison. Tout en s'éloignant de sa famille, elle s'exclut progressivement de sa congragation et découvre les dangers d'un monde aux antipodes du sien.


L'Affranchie Marco Danieli exterieur femme coin rue



Mon avis:


Après quelques courts-métrages et un passage par la petite lucarne, Marco Danieli réalise son premier long. Loin de se faciliter la tâche, l'auteur aborde un univers épineux, car très souvent caricaturé ou simplifié : la communauté des témoins de Jéhovah.
 

Nous suivons donc le vécu de Giulia, adolescente et membre de cet organisme, menant une vie partagée entre les instants auprès des siens et ses aspirations personnelles. On se familiarise avec cet univers, à ses coutumes et rituels. On comprend ainsi facilement les risques que prend cette jeune femme en souhaitant poursuivre ses études ou fréquenter des personnes du monde extérieur. L'auteur prend le temps de nous narrer ces instants de vie autant pour notre compréhension des enjeux, mais aussi pour se sentir plus proche des personnages.
Une fois tous ces éléments assimilés, le réalisateur peut rompre la routine dans la vie de Giulia et amorcer le cœur du récit.

 
L'un des tours de force de Marco Danieli est de ne pas accentuer l'aspect dramatique du sujet. Mieux encore, il ne cesse de tirer aux maximums les aspects positifs de chaque situation. Ainsi, là où d'autres auraient montré l’autodestruction d'une femme tiraillée entre sa famille et ses aspirations personnelle, nous découvrons ici comment Giulia essaye de se construire face à toutes ces problématiques. Ce parti-pris donne un ton particulier au film. Les confrontations sont multiples entre les personnages. Pour autant, la raison de ces conflits n'est pas l'aversion de l’un vers l'autre, mais la dualité entre deux visions du bonheur.
En effet, d'un côté, les membres de sa famille souhaitent son retour au sein de la communauté afin de pouvoir la protéger du monde extérieur et ainsi lui éviter les souffrances propres à notre société. De l'autre côté, Giulia et Libero souhaitent vivre leur idylle loin des autres.

La dynamique du récit repose sur ces deux idéaux et fonctionne sur le schéma suivant : une opposition de ces modes de vie entrainant des décisions sur le parcours de Giulia et son entourage ainsi que les conséquences sur sa relation avec Libero. Pour autant, la jeune femme n'est pas la seule à avoir des soucis, son compagnon traine un passif difficile avec des individus peu fréquentables. Cet aspect permet d'ajouter de la profondeur au récit, car les péripéties vécues renforcent les liens unissant chaque protagoniste.
 

L'Affranchie Marco Danieli exterieur nuit hommes


Un autre élément permettant de rendre l’œuvre si captivante est la qualité de jeu des acteurs. La symbiose entre les membres de la communauté est des plus réaliste et l'amour entretenu par le jeune couple ne semble pas artificiel. Les tensions et les sentiments qui animent les personnages, les uns envers les autres, sont presque palpables. Le spectateur développe plus facilement de l'empathie envers eux et les événements qu'ils vont vivre seront d'autant plus marquant. De plus, il est difficile de nourrir de la rancœur envers un de ses personnages tant les motivations sont louables des deux côtés.

Marco Danieli accouche ainsi d'une œuvre autant divertissante qu'instructive. Divertissante, car le récit est rythmé et réserve son lot de péripéties. Instructive, car on découvre une vision plus intimiste, et donc réaliste, sur le mode de vie des témoins de Jéhovah. Sachant que cette communauté est de plus en plus présente dans la société italienne, l'auteur permet de traiter avec objectivité un sujet d'actualité dans son pays. 


Publier un commentaire