SOCIAL MEDIA

Mindhunter Saison 2 de Joe Penhall

mardi 24 septembre 2019

American mythology


Synopsis :

Comment anticiper la folie quand on ignore comment fonctionnent les fous? Deux agents du FBI imaginent une enquête aux méthodes révolutionnaires et se lancent dans une véritable odyssée pour obtenir des réponses.

Minhunter saison 2 Joe Penhall agent Ford


Mon avis :

Après quelques scénarios pour le grand écran, Joe Penhall se lance dans la création télévisuelle avec Mindhunter. Produit, entre autres, par David Fincher et diffusé sur la plateforme Netflix, l’œuvre est une adaptation des livres de Mark Olshaker et John E. Douglas. Ce dernier était un agent du FBI et avait déjà, en son temps, inspiré Le Silence des agneaux de Jonathan Demme. 

La première saison expose efficacement les événements amenant à la création de cette unité de profilage au sein du FBI. L’œuvre s’attarde sur les personnages et traite d’une façon équitable représentant de la loi et meurtriers.
Les interviews sont mises en scène de façon à obtenir une neutralité de ton, permettant ainsi de laisser les protagonistes expliquer leur mode de pensées.
En dix épisodes, les auteurs créent un univers sombre, où les êtres, tentants de trouver une lueur au sein de la psyché torturée des condamnés, finissent par se faire dévorer dans leurs ténèbres.

Minhunter saison 2 Joe Penhall Agent Ford Agent Tench


La nouvelle saison reprend le récit là où il s’était arrêté. Nous replongeons rapidement dans les problématiques inhérentes à un tel projet. La différence est que les personnalités ont évolué depuis. La synergie au sein de l’équipe s’en retrouve donc altérée, redéfinie.
C’est d’ailleurs l’axe opté pour ces 9 épisodes : comment cette entreprise peut-elle fonctionner ? Comment les êtres participants à ce programme sont affectés-ils dans leur quotidien ?
Ainsi, les échanges avec les meurtriers se font plus rare. On s'attarde plus sur l'administration qui se développe autour de la sphère Ford-Tench-Carr. On comprend ainsi les enjeux politiques derrière leur démarche et parfois le danger qu’ils peuvent représenter pour certains individus en place.
En contrepartie, l’équipe est amenée à éprouver leurs méthodes sur des cas concrets de manière officielle, avec Atlanta, ou officieuse, avec la famille de l'agent Tench.
Cette optique permet de créer une dynamique, de développer les personnages, en malmenant leurs convictions, et aussi, bien sûr, présenter l’histoire des États-Unis à travers ces faits divers. 

Par le biais de ces événements, l’œuvre nous présente une facette du pays.
Ce continent a été
accaparé dans le sang et, depuis, n’a cessé de se développer aux travers de tels drames : la conquête du Far West, la guerre de sécession, ….
Les frasques de ces tueurs en séries ne sont que le prolongement de cette Histoire. Ces hors-la-loi constituent une mythologie sinistre où les plus grandes figures sont, entre autres, Ed Kemper, le fils de Sam, BTK ou encore Charles Manson.
L'œuvre montre d’ailleurs comment ces monstres mythiques en ont inspiré d’autres. Ce processus constitue un des moteurs de l’intrigue et la motivation principale de la section du FBI : comprendre les mécanismes pour identifier rapidement des émules. 

Minhunter saison 2 Joe Penhall Charles Manson


Passé ses neuf nouveaux épisodes, Mindhunter offre un final pessimiste en dévoilant la situation personnelle du trio et leur état d’esprit une fois ces événements subis.En suivant méticuleusement la création et l’organisation de cette unité du FBI, les auteurs créent une œuvre sombre, passionnante mais aussi instructive. En sachant que David Fincher semble vouloir produire, a minima, 3 saisons supplémentaires, nul doute que la suite des événements ne fera que nous entraîner bien plus profondément dans les abysses de la noirceur humaine.


Publier un commentaire